Médiathèque Les Carmes

Menu principal
Recherche rapide OPAC
Identification OPAC

L'établissement ferme ses portes en 1791. La vente de l'église, du couvent et des dépendances sont mises aux enchères. Plusieurs propriétaires successifs achètent et occupent les lieux. En 1860, Joseph Angelvin marchand de grain à Marseille, rachète à son tour l’église et es bâtiments adjacents. Sans doute par soucis de rentabilité, le nouveau propriétaire loue l'église à deux jeunes gens, Louis Reynaut et Jules Terris, qui, directeurs d'une troupe de théâtre, souhaitent donner des représentations à Pertuis. L'église change alors radicalement de vocation. Place aux Folies Pertuisiennes. De 1860 à 1868 , il accueillera plusieurs troupes itinérantes pour un public de 600 à 800 personnes. A la fermeture du théâtre, le site change encore de main : à un négociant de Rians, à un juge de Brignoles...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.